Emmanuel André et Marc Van Ranst ont indiqué ce mercredi matin qu'un deuxième cas de contamination au variant Omicron avait été détecté en Belgique. Les deux personnes contaminées par la nouvelle souche du coronavirus n'ont pas de lien direct, comme indique l'ancien porte-parole interfédéral.

Le dernier échantillon a été prélevé sur un patient en provenance de Belgique francophone. Des recherches sont en cours pour déterminer où et dans quelles circonstances cette personne a été infectée. "On pourrait atteindre les 10 cas dans les prochaines heures", a estimé M. André sur Twitter.


De plus amples informations devraient être disponibles dans le courant de l'après-midi.

© AFP