Le pilote a pris cette décision après un "bird strike", une collision en vol avec un oiseau, a indiqué l'armée de l'air sur Twitter. Il s'agissait d'un F-16 de la 10e Tactical Wing de la base aérienne de Kleine-Brogel. Pendant le vol, un oiseau a heurté le nez du chasseur. "Afin de déterminer les éventuels dommages à l'appareil, le pilote a décidé d'effectuer un atterrissage de précaution à l'aéroport d'Ostende", a expliqué l'armée de l'air.

"L'avion a atterri en toute sécurité", a précisé cette dernière dans un tweet ultérieur, qui comprenait également une photo du chasseur au sol.