L'avion cargo s'est arrêté vers 18h11 à 360 mètres avant la fin de la piste 25R. Longue de 3.638 mètres, elle est la mieux équipée de toutes les pistes de l'aéroport de Zaventem, a précisé l'administratrice-déléguée de l'asbl UBCNA, Peggy Cortois.

"Heureusement que cet avion n'était pas parti de la plus courte piste 01/19 qui ne fait que 2.984 mètres car on aurait eu droit à un nouveau crash", comme celui du Boeing 747-200 de la compagnie américaine Kalitta Air qui avait raté son décollage du même aéroport le 25 mai 2008, se brisant en deux en bout de piste.

L'avion, immatriculé en Allemagne (D-AEAI) et assurant le vol QY-841 de Bruxelles vers Vitoria (Espagne), est resté immobilisé une partie de la nuit sur la piste 25R, qui n'a rouvert au trafic aérien que vers 04h30, selon le site Aviation24.

Un porte-parole de DHL, Freek De Witte, a assuré à l'agence Belga que les procédures prévues avaient été respectées, précisant que l'avion n'avait pas entamé son décollage de l'extrémité de la piste - ce qui réduit la longueur utile pour son envol.

Il avait parcouru 2.920 mètres, selon le site avherald.com.

L'appareil était à pleine charge. Le nez de l'Airbus a décollé, mais le reste de l'avion "n'a pas suivi", contraignant les pilotes à interrompre le décollage, a ajouté M. De Witte.

Selon lui, une enquête a été ouverte par les autorités aéronautiques belges - la cellule Enquêtes et Accident de la Direction générale Transport aérien (DGTA) du SPF Mobilité et Transports - et allemandes, avec l'aide du constructeur européen Airbus.