L'infirmier a reçu un appel de ses colocataires lui signifiant que ceux-ci ne voulaient plus de lui au sein de la colocation.

D'après nos confrères de la RTBF, un infirmier qui travaille dans deux hôpitaux bruxellois a été mis dehors de sa collocation à Schaerbeek par ses colocataires qui craignent d'attraper le coronavirus."Cela fait trois-quatre ans que je vivais ici. Lundi matin, j’étais déjà au travail. Et à 8h30, un coloc m’a appelé pour me dire qu’on ne voulait plus de moi dans la maison", indique l’infirmier à la RTBF.

Alors qu'il ne se doutait de rien et que, jamais rien ne lui avait été signifié de la part de ses colocataires depuis le début de la pandémie de coronavirus, cet infirmier doit désormais loger chez un collègue puisque ses colocataires ont carrément changé les serrures de la maison. " Le soir, après ma journée à l’hôpital, j’ai essayé de rentrer. Mais ils avaient déjà fait changer la serrure. Et ils avaient déposé toutes mes affaires devant la porte (...) J'ai donc dû me rendre chez un collègue qui travaille aux urgences. Il a très gentiment accepté de m’héberger pendant un petit temps, sinon j’étais à la rue. Le plus dramatique, c’est que 24 heures après, un autre collègue est venu nous rejoindre. Lui aussi venait de se faire chasser de sa colocation, pour les mêmes motifs", relate l'intéressé à la RTBF.