On a l'habitude de voir s’écharper experts et politiques au sujet de la gestion du coronavirus. Cette fois, c'est Yves Coppieters qui a adressé moult reproches à nos décideurs, relatent nos confrères du Soir.

Réunie ce mercredi, la commission spéciale Covid de la Chambre, qui enquête sur la gestion de la pandémie en Belgique, a prévu d'auditionner les responsables politiques. Les députés et experts membres se sont accordés pour entendre Alexander De Croo le 19 mars, notamment.

Le professeur en santé publique de l'ULB, Yves Coppieters, a pris la parole lors de la session. Il s'est montré très critique envers les autorités belges dans la gestion de l'épidémie. "En termes de communication, on a toujours une guerre de retard", a-t-il constaté, en référence à l’attitude de nos politiques concernant l’administration du vaccin AstraZeneca.

L'expert a aussi pointé du doigt "un manque de professionnalisme", regrettant la faible présence de la Belgique dans les instances internationales ou européennes durant la crise. Pour l'épidémiologiste, il s'agit là d'un manque de "leardership" de nos hauts fonctionnaires. Il s'en est même directement pris au Premier ministre, en interrogeant son "absence de vision à long terme".