Petite particularité : les employés y collaborent avec 50 robots. Dans ce centre de "fulfilment" comme appelé dans le jargon, sont emballés des milliers de colis pour des boutiques en ligne. Celui de Willebroek est hautement automatisé, avec 50 robots à l'œuvre. "Une structure unique au monde", selon Jeroen Dekker, managing partner chez Active Ants.

Les marchandises sont stockées dans l'entrepôt "de manière très compacte" dans des bacs, explique bpost dans son communiqué. Une vingtaine de robots circulent sur une grille au-dessus des bacs et collectent les biens en fonction des commandes. Ils les amènent ensuite aux employés aux postes de chargement.

Des "robots de transport" amènent des boîtes vides aux employés qui y déposent les marchandises. Des "robots porteurs" acheminent ensuite les boîtes vers les machines d'empaquetage. Les caisses sont refermées de telle sorte qu'elles s'adaptent à la taille des biens transportés. Une fois remplis, fermés et étiquetés, les colis sont à nouveau transportés par des robots, qui les trient et les amènent aux transporteurs respectifs, comme bpost.

"L'entreposage, l'enlèvement des commandes, l'emballage et le tri sont ainsi entièrement automatisés", souligne Jeroen Dekker. "Le flux de retour et la réception des marchandises restent en revanche des processus manuels." Pour lui, ce système offre une réponse à deux grands défis de l'e-commerce : "la pénurie de personnel pendant les périodes de forte affluence" et "l'impact sur l'environnement". "Nous offrons une réponse appropriée aux deux."

Ce système a en effet "une très faible empreinte carbone", selon bpost, soulignant qu'il permet d'entreposer "jusqu'à six fois plus de stock par mètre carré". "L'entrepôt est entièrement équipé de panneaux solaires, les robots se rechargent eux-mêmes et consomment très peu d'énergie, l'emballage est entièrement composé de matériaux recyclés. Aucun plastique n'est utilisé et il n'y a aucun vide dans les colis", liste Drik Tirez, nouveau CEO de bpost, auprès de Belga.

Il s'agit du premier "centre d'e-fulfilment" de bpost. L'entreprise disposera, après l'ouverture d'un nouveau centre en Allemagne cet automne, d'un total de 11 centres de fulfilment commerciaux en Europe. Quatre sont gérés par Active Ants, qui propose ses services aux petites boutiques en ligne, "qui vendent principalement des articles moins volumineux". Les sept autres sont gérés par Radial et sont destinés aux plus grands e-commerces.