Lors du dernier Codeco, le 18 juin dernier, Alexander De Croo avait annoncé de nombreux assouplissements pour l'été et s'était montré très positif pour l'avenir: "Le 16 juillet, aura lieu un nouveau Comité de concertation pour discuter de la suppression de toutes les restrictions qui existent encore", avait-il notamment déclaré.

Au vu de l'évolution récente de la situation épidémiologique en Belgique, caractérisée par une hausse des nouvelles contaminations et des hospitalisations ainsi que la progression du variant Delta sur notre territoire, l'heure est-elle vraiment à de nouveaux assouplissements?

"Lors du Comité de concertation de vendredi prochain, nous présenterons une analyse approfondie de la situation et conseillerons les décideurs politiques sur la stratégie et les options à court terme et pour les mois à venir", a indiqué le commissaire corona Pedro Facon sur Twitter ce dimanche.

Selon lui, les discussions de ce vendredi devraient plutôt déboucher sur un statut quo, voire sur un renforcement de certaines mesures. "Les lignes de défense pour la gestion des risques, en termes de prévention et de sensibilisation, de réglementation des voyages, de tests, de gestion des épidémies, de suivi des contacts, d’isolement de suivi et de quarantaine, etc. doivent être maintenues et renforcées sur différents fronts", a-t-il plaidé.   

  

Pas question non plus de lever les gestes barrières: le respect de la distanciation et le port du masque dans certains lieux devraient être maintenus. En outre, de nouvelles mesures relatives à la ventilation de l'air pourraient également entrer en vigueur, selon Pedro Facon.

Toutefois, ces différentes mesures n'en sont encore qu'au stade de "recommandations" de la part du commissariat corona. Reste à voir si elles seront suivies par les politiques.

L'utilisation du certificat Covid envisagée

L'utilisation du certificat Covid devrait également être l’un des éléments sur la table, a indiqué Jan Jambon (N-VA) ce dimanche matin sur Radio 1. Le Ministre-Président flamand plaide pour l'utilisation de ce certificat lors de petits événements. "Je préfère faire ça plutôt que d’interdire à nouveau tous les petits festivals", a-t-il déclaré.

Si rien ne semble encore fixé, l'on devrait en savoir davantage au cours de la semaine à venir.