Il est de ces posts sur les réseaux qui font "mouche". Sous le titre "Adieu le nucléaire", celui adressé sur Facebook par le ministre de la Mobilité écologiste Georges Gilkinet a déclenché un raz-de-marée auquel il ne s’attendait sans doute (?) pas. Les réactions ont afflué… par dizaines de milliers ! 

Preuve s’il en est que le débat sur la sortie du nucléaire, dans l’actualité avec les contours du dispositif d’énergies renouvelables imaginé en compensation, est toujours bien vif. Et pas vraiment tranché dans l’esprit de l’opinion publique. Le ministre, devant cette avalanche de réactions, s’est fendu d’une très longue diatribe sur les désavantages du nucléaire. Un nouveau message qui n’a fait que découpler l’ardeur des partisans et détracteurs de cette forme d’énergie.