On s’habitue tellement au soleil depuis le début du mois de mars qu’on en vient à se plaindre de ne pas voir les températures décoller réellement. Jusqu’à présent, on tourne autour des moyennes de saison, avec quelques degrés de plus ou de moins certains jours. Mais que ceux qui font la fine bouche soient rassurés, la chaleur arrive ! On attend jusqu’à 25 degrés en milieu de semaine prochaine. Un premier coup de chaud qui amorce une fin de printemps assez chaude. “On voyait depuis quelques semaines le signal d’un mois de mai plutôt chaud, et cela se confirme, note Pascal Mormal, météorologue à l’IRM. Nous allons vivre un premier épisode de chaleur à partir du week-end et surtout de lundi à mercredi prochain. On peut attendre 25 degrés dans le courant de la semaine.

Un premier pic de chaleur qui ne peut pas être considéré comme une vague de chaleur, rappelle le spécialiste. “Il faut en effet trois jours consécutifs à au moins 30 degrés, dans une fenêtre d’au moins 5 jours à plus de 25 degrés. Mais ce premier épisode confirme donc qu’on devrait avoir un mois de mai au-dessus des moyennes de saison. Cela semble aussi être l’amorce d’un été assez chaud et sec.

Mais revenons à la semaine prochaine, car la chaleur ne va pas durer longtemps. “Après mercredi, la température va redescendre de quelques degrés et on va avoir un risque d’orage en fin de semaine, prévient-il. Mais la chaleur va revenir assez rapidement et la deuxième quinzaine de mai s’annonce chaude et ensoleillée, mais toujours avec un risque d’orages.

Une configuration qui a d’ailleurs des similitudes avec la fameuse année 1976 et sa canicule record durant l’été. “On verra ce que l’été nous réserve, mais le scénario existe. En 1976, on avait déjà battu un record de sécheresse durant le printemps, avec seulement 69 millimètres de pluie de mars à juin. Cette année, nous sommes pour le moment à 39 millimètres et il n’est pas dit qu’il tombera encore 30 millimètres d’ici la fin du mois.

Une situation qui est donc à tenir à l’œil, même si beaucoup se réjouiront de voir le beau temps s’installer durablement.