Belgique Ils se détestent cordialement. Mais l’élection à la présidence pourrait les réconcilier.

Tout, ou presque, est possible dans cette campagne pour la présidence du MR. Même d’imaginer Jacqueline Galant et Georges-Louis Bouchez se réconcilier : ceci n’est pas une fiction. Un article complet pourrait pourtant être consacré aux résumés des clashs ayant opposé l’ex-ministre et ténor du MR en Hainaut à Georges-Louis Bouchez, candidat à la présidence du parti. Tweets inélégants, conflits internes, piques envoyées par interviews interposées, tacle appuyé en interne, etc.

(...)