L'information est confirmée auprès de VTM par le ministre flamand en charge de la Santé, Wouter Beke. La CIM Santé avait été chargée par le dernier Comité de concertation de définir une nouvelle stratégie de dépistage. En milieu d'après-midi il n'y avait pas encore de communication officielle commune à ce sujet.

Le Comité de concertation avait aussi laissé entendre qu'il y aurait bientôt des centres de dépistage ouverts, sans rendez-vous. Mais à ce sujet "les possibilités sont encore examinées", indique-t-on après la CIM Santé.