Les premières constatations indiquent une intention malveillante de la part d'un ou plusieurs passagers. L'incident s'est produit peu après 8h00 vendredi matin. En quittant Louvain, un voyageur aurait ouvert deux portes. L'accompagnateur de train a pu les refermer par la suite. On ne sait pas combien de temps elles sont restées ouvertes.

La SNCB a ouvert une enquête et a également transmis l'information au parquet. Le ou les auteurs s'exposent à des poursuites pénales et à une amende administrative d'au moins 300 euros.