Après deux tentatives d’atterrissage à Charleroi, l’avion a mis le cap vers l’Allemagne. Patrick et son épouse ont eu une belle frayeur.

Il y a eu la tempête Ciara le week-end dernier, et comme si cela ne suffisait pas, la tempête Dennis a suivi ce week-end. Moins forte en intensité, elle a heureusement causé moins de dégâts et provoqué l’annulation de moins de vols depuis et vers nos aéroports. Reste que certains auraient préféré rester cloués au sol plutôt que de connaître des vols stressants. Car si la majorité des avions ont bien volé, ce n’était pas toujours dans les meilleures conditions.

Patrick Hequet et son épouse faisaient partie d’un vol à destination de Charleroi, depuis Malaga, et ont eu la peur de leur vie. Après un vol qui les a secoués à l’approche de la Belgique, ils ont vu leur avion tenter deux atterrissages avant de se diriger vers l’Allemagne. “C’était un très gros stress, souffle Patrick. Beaucoup de gens étaient malades ou ont fait des malaises, c’était la panique à bord. Sur la première tentative, l’avion n’a même pas touché le sol, sinon il s’écrasait sur une aile. Et lors de la deuxième approche, une seule roue a touché le sol avant que l’avion rebondisse et remonte dans le ciel.

© D.R.

De quoi amener une situation chaotique à bord. “Les hôtesses et les stewards étaient évidemment assis et attachés et ne pouvaient donc pas venir en aide des personnes malades. En gros, il y en avait partout”, confie-t-il.

Finalement, l’avion s’est dirigé vers l’Allemagne, à l’aéroport de Baden-Baden. “Là-bas, il y avait beaucoup moins de vent et du soleil, se rappelle-t-il. Trois cars étaient prévus pour nous ramener à l’aéroport de Charleroi et nous sommes rentrés chez nous vers minuit.

L’atterrissage initial étant prévu vers 15h, cela fait donc un sacré voyage en plus. “Nous avons reçu à boire et à manger, et nous avons reçu des documents à remplir pour un éventuel dédommagement. Je ne sais pas ce que ça va donner, mais le plus important c’est que nous sommes vivants”, conclut ce dentiste de profession.