Il demande des conditions adaptées à la réalité économique des établissements. Si les chiffres de contaminations au coronavirus sont favorables, les terrasses pourront rouvrir le 8 mai, sous strictes conditions. Plusieurs propositions sont sur la table comme une heure de fermeture anticipée et un nombre limité de personnes à une même table. Le Comité de concertation doit communiquer sur ces balises vendredi.

Trois heures de fermeture seraient envisagées: 20h00, 21h30 et 23h00, comme La DH le révélait mardi. La fédération flamande de l'horeca ne veut pas entendre parler des deux premiers créneaux. "Il faut faire correspondre la réalité de terrain à la situation épidémiologique", explique M. De Caluwe. "Si les terrasses ferment à 20h00, on va retrouver des Anversois sur les marches des Musées des Beaux-Arts, par exemple, ou le long des quais. Les gens continueront à se rassembler. Or chez nous, cela peut se faire dans un environnement sûr."

Fermer les terrasses à 23h00 est aussi logique car dès le 8 mai, l'interdiction de rassemblement remplacera le couvre-feu. A partir de cette date, on ne pourra plus se promener en rue qu'à trois personnes maximum ou avec des gens du même logement. "'Si tu restes en terrasse jusqu'à 23h00, cela te laisse encore une heure pour regagner ton domicile avant l'entrée en vigueur de l'interdiction de rassemblement", pointe le responsable d'Horeca Vlaanderen.

Quant au nombre de personnes pouvant s'asseoir à une même table, Mathias De Caluwe préconise de le déterminer en fonction du nombre de contacts rapprochés autorisés.

"Ce que nous proposons ne sont que des pistes intermédiaires". ajoute-t-il. "Nous ne sommes de toute façon pas très emballés par cette réouverture des terrasses exclusivement", ajoutant que ce ne sera pas rentable pour bon nombre d'établissements. "Il faut pouvoir rouvrir aussi rapidement que possible les espaces intérieurs."

Horeca Vlaanderen demande au Comité de concertation de fournir des protocoles clairs afin que les cafés et restaurants puissent se préparer au mieux à une réouverture.