On ne va pas lésiner sur les moyens pour rendre confiance au consommateur

NAMUR Redorer l'image de l'agriculture, expliquer aux consommateurs que les viandes produites en Wallonie sont des produits fiables: voilà l'objet d'une grande campagne de traçabilité et qualité qui devrait démarrer au début de l'année prochaine.
Cette campagne répond à une demande
`Oui, les agriculteurs demandent que l'on fasse notre travail de communication sur la qualité des produits alimentaires. Ces dernières années, le monde agricole a subi de plein fouet des crises très importantes. Le problème des antibiotiques en 97; la crise de la vache folle, en 98; la crise de la dioxine en 99. Et aujourd'hui, une nouvelle crise de la vache folle Il faut rendre confiance au consommateur. C'est un travail auquel nous nous attelons.´
Comment va s'articuler cette campagne?
`Il y aura une grande promotion dans les médias, des opérations sur le terrain. Mais il est encore trop tôt pour en dresser les contours exacts. Nous ne sommes pas dans le privé, où il suffit de s'adresser directement à une société spécialisée en communication. Il y a des procédures légales à respecter, des procédures d'appel d'offres, de désignation de marché. Tout cela prend du temps. Le cahier des charges a été envoyé, nous attendons les projets dans les tout prochains jours. Nous jugerons très bientôt de la qualité des propositions, et un comité de spécialistes tranchera.´
L'objectif, lui, est clairement défini
`Cette campagne devra démontrer que nos viandes sont vraiment excellentes, elles n'ont d'ailleurs jamais été d'aussi bonne qualité. En fait, on va simplement expliquer ce qu'on produit, comment on le produit. Et cela, on le fait bien: la viande produite en Wallonie est un produit fiable. Le risque de contracter une maladie en consommant un steak produit chez nous est de l'ordre de 1/10e par cent millions. C'est pour le moins minime, même si personne ne peut prétendre au risque zéro. En tout cas, c'est un risque bien moins important que si vous fumez un paquet de cigarettes par semaine Au travers de cette campagne, il s'agira de démontrer que nos produits subissent toute une série de contrôles très rigoureux.´
Quel est le budget prévu?
"25 millions de F (619.733,81 euros). J'estime que c'est une somme suffisante pour informer le consommateur le mieux possible. Mais si nous estimons que cette campagne d'information doit être amplifiée et poursuivie, nous augmenterons le budget.´