Les autorités communales d’Oudsbergen, en province de Limbourg, ont approuvé la demande d’organisation d’une marche, vendredi soir, pour protester contre la présence de loups dans la commune. Les organisateurs entendaient initialement défiler avec des flambeaux, mais l’usage de feu ainsi que la consommation d’alcool seront interdits, a-t-on appris mardi.

«Des torches électriques seront vendues sur place», a précisé le bourgmestre Marco Goossens, selon qui il incombe aux organisateurs de veiller à la sérénité de la marche avec la police.

Les participants partiront vers 20h30 d’Oudsbergen, où deux poneys Shetland et une vache ont très probablement été attaqués par un loup la semaine dernière. La marche suivra un itinéraire déterminé et durera environ une heure.

Le bourgmestre dit comprendre les inquiétudes des agriculteurs et leur souhait de se faire entendre. «A Oudsbergen, nous attachons beaucoup d’importance à la participation et encourageons les habitants à s’exprimer», a-t-il conclu.