Le code vestimentaire dans les établissements scolaires a beaucoup fait parler de lui ces dernières semaines. Ce dernier incident en date ne risque pas de calmer les débats. Alynka, une élève flamande âgée de 13 ans, a été obligée de quitter sa classe car elle refusait de cacher son nombril, rapporte Het Laatste Nieuws. Le jour de l'incident, il faisait très chaud, les températures avoisinaient les 30°. L'étudiante avait donc revêtu un crop top, une blouse qui laisse apparaître le nombril. Cette tenue allait à l'encontre du règlement intérieur de son école, le collège Sint-Michiel de Schoten.

Vu les récentes polémiques, l'établissement scolaire avait envoyé un mail aux parents des élèves pour les avertir que les "vêtements de vacances" ne seraient pas autorisés et qu'on ne pourrait pas voir leur ventre. Un avertissement qu'Alynka a décidé de ne pas respecter. Si sa tenue est dans un premier temps passée inaperçue en arrivant à l'école, la jeune fille a fini par être convoquée chez un responsable. On lui a alors demandé de mettre sa veste. Plus tard dans la journée, un enseignant lui a demandé de fermer complètement sa veste alors qu'elle était en classe, au risque d'être renvoyée du cours. Une requête qu'Alynka n'a pas acceptée. Outrée, elle a préféré quitter le local. Pas de chance, un test se tenait justement ce jour-là, elle a donc reçu la note de 0/20.

La direction de l'école s'est défendue en affirmant que la jeune élève avait mal compris le compromis qui lui avait été imposé. "On avait dit que, en classe, sa veste pouvait être "un tout petit peu" ouverte, pas totalement (…) Elle aurait dû faire le bon choix et rester en classe. Elle n’a pas présenté son test, donc elle a 0". Une discussion entre la direction et la mère d'Alynka a par la suite eu lieu. Au final, la jeune fille a décidé de quitter l’école et de s'inscrire dans un autre établissement dès la prochaine rentrée scolaire.