Belgique

Ce vendredi, le conseil des ministres a décidé d’octroyer un numéro INAMI à l’ensemble des médecins et dentistes qui seront diplômés en 2019.

Pour Catherine Fonck (cdH), députée fédérale, cela aurait été inacceptable de bloquer des étudiants qui sont diplômés et les empêcher d’obtenir un numéro Inami après au moins 6 ans d’études.

Néanmoins, Catherine Fonck s'insurge, par voie de communiqué, face à la volonté de la ministre de la Santé Maggie De Block visant à "instaurer un deuxième verrou à la fin des études de médecine et de dentisterie si l'examen d'entrée de 2020 permettait à un nombre trop important de médecins d'entamer des études par rapport au quota fixé".

La députée pointe le MR du doigt et condamne le fait qu'il ait accepté de suivre la ministre. Elle défend une hausse des quotas INAMI pour les Belges.