"Parce que chaque goutte de pétrole russe équivaut à une goutte de sang ukrainien", ont scandé les membres de Promote Ukraine. Par cette action, le groupement veut décourager les gens à faire le plein dans les stations Lukoil. "Les bénéfices de Lukoil en Belgique sont utilisés pour financer la guerre de la Russie contre l'Ukraine. Nous voulons faire comprendre qu'il n'y a pas de place pour les carburants sanguinaires russes en Europe. Nous exigeons que Lukoil arrête ses activités en Belgique." Selon Promote Ukraine, le patron de Lukoil Belgium a des liens avec la Russie et l'homme a reçu en 2016 un prix du président Poutine pour ses "services rendus à la patrie". Le groupement appelle dès lors les différentes autorités belges à boycotter Lukoil. "Il n'y a pas de flux d'argent de Lukoil Belgium vers la Russie", a assuré vendredi pour sa part Els Ruysen, porte-parole de Lukoil Belgium. "Tous les bénéfices sont utilisés pour investir au Benelux." Els Ruysen précise que Lukoil est bien d'origine russe, mais qu'il s'agit d'une société cotée, totalement indépendante. "Ce n'est donc pas une entreprise publique. Les sanctions européennes ne s'appliquent donc pas à Lukoil ni à notre direction."