Oui, un automobiliste belge a bel et bien déboursé 1000€ pour faire immatriculer son véhicule sous l’appellation COVID-19.

Une photo circule sur les réseaux sociaux où l'ont peut voir un SUV Mercedes avec une plaque d'immatriculation personnalisée COVID-19.

Charlotte van den Branden, porte-parole du SPF Mobilité et Transports a confirmé auprès de la RTBF qu'il ne s'agissait pas d'un fake: "Oui, une telle plaque a bien été demandée et obtenue".


Le coronavirus ayant causé la mort de centaines de milliers de personnes et provoqué la panique à travers le monde, on pourrait s'interroger sur le caractère relativement choquant de cette plaque. Pourtant, rien ne l'interdit.

"Il n'y a rien de diffamant, de raciste ou d'homophobe dans ce cas-ci. Rien n'interdirait une personne d'immatriculer son véhicule GRIPPE. Donc, a priori, pas d'opposition à COVID-19. C'est un choix personnel qui n'est pas plus décalé que les plaques HI HI HI ou HA HA HA, qui existent vraiment", explique Charlotte van den Branden.