"L'orientation est que nous allons prolonger ces mesures de manière plus sélective jusqu'à la fin de l'année (...) avec un système particulier pour le chômage temporaire des employés", a indiqué le ministre flamand en commission de la Chambre, tout en soulignant qu'aucun accord n'était encore conclu.

Les mesures de soutien corona doivent normalement s'achever fin de ce mois de septembre. Plusieurs voix réclament toutefois leur prolongation.

"La prise de décision politique est en cours", a ajouté M. Vandenbroucke, précisant que les discussions portaient sur un ensemble de mesures, petites ou grandes, "comme une TVA réduite sur les masques ou les gels désinfectants".

"A côté de cela, il y aura un système particulier de chômage temporaire pour les employés et un droit passerelle pour les indépendants. Il y a aussi un soutien spécifique au transport ferroviaire vu notre situation internationale. Enfin, nous n'allons pas arrêter immédiatement les mesures sociales. Ce sont là les grands axes. Il n'y a pas plus de détails pour le moment", a-t-il encore confié.

Une autre source au sein de gouvernement confirmait mercredi qu'une décision à ce sujet était "effectivement dans l'air" et que la négociation touchait presque à sa fin.