Une quatrième personne a été diagnostiquée positive au virus de la variole du singe en Belgique, a indiqué la virologue Marc Van Ranst sur Twitter samedi. Il s’agit d’un homme originaire de la province de Liège. L’Organisation mondiale de la santé s’attend, de son côté, à ce que d’autres cas apparaissent maintenant que les pays font l’objet de contrôles supplémentaires pour détecter la présence du virus.

Selon l’OMS, celui-ci a été identifié dans au moins 12 pays où il n’est habituellement pas présent. L’organisation compte 92 cas connus et 28 autres suspects. D’après Marc Van Ranst, la quatrième contamination constatée en Belgique, comme les trois autres, a un lien avec le festival gay international Darklands, qui a eu lieu à Anvers au début du mois. "Il est important que toutes les personnes qui étaient présentes au festival Darklands restent vigilantes à l’égard de tout symptôme", met-il en garde. "En cas de lésions de la variole, un échantillon peut être prélevé dans un service d’urgence, et il convient d’éviter tout contact étroit avec d’autres personnes."

L’ampleur de l’épidémie devient "de plus en plus claire", a estimé le virologue, toujours sur Twitter. "C’est du jamais-vu auparavant avec les virus de la variole du singe."

D’après l’OMS, les personnes qui ont été en contact étroit avec des personnes infectées présentant déjà des symptômes sont les plus exposées. Il s’agit, par exemple, des secouristes. Ils doivent être informés de manière adéquate, insiste l’organisation onusienne, afin d’arrêter l’épidémie. Elle indique également qu’elle fournira des conseils supplémentaires d’ici quelques jours.

Outre la Belgique, les différents pays où le virus a été détecté sont les Pays-Bas, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l’Italie, le Portugal, l’Espagne, la Suède, le Canada, les États-Unis et l’Australie. Israël et la Suisse ont également signalé des cas. Selon l’OMS, un nombre relativement important de patients sont des hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes. Normalement, le virus de la variole du singe n’est présent qu’en Afrique occidentale et centrale.