Responsable de l'enseignement francophone, Pierre Yves Jeholet s'est dit "ouvert au débat" concernant le port du masque obligatoire dans les écoles.

Il a tout d'abord tenu à rappeler que si ces dernières avaient pu rouvrir, c'était uniquement à certaines conditions imposées par les experts: "Si nous avons pu passer en code jaune dans l'enseignement obligatoire, c'est-à-dire un retour des enfants 5 jours par semaine, c'est grâce à certaines contraintes. Notamment le port du masque."

Il se dit toutefois "ouvert au débat": "Des experts ont exprimé l'avis selon lequel il serait peut-être utile de ne plus obliger le port du masque dans la cour de récréation, voire même dans les classes".

Cependant, il prévient qu'il ne prendra pas le risque d'un passage en code orange dans l'enseignement: " L'objectif n'est pas un renvoi des élèves à la maison. Le but de notre gouvernement est que chaque élève puisse retrouver le chemin de l'école et puisse avoir des cours en présentiel avec un professeur", explique-t-il.