Chaque année, le retour du soleil est attendu avec grande impatience après de longs mois d’hiver. Et cette année plus que les autres, le printemps apporte une lueur d’espoir dans la lutte contre le coronavirus puisque les assouplissements que tout le monde espère devraient aller de pair avec une météo plus clémente permettant de concentrer un maximum d’activités à l’extérieur.

Mais avant le retour du soleil, il faudra supporter un nouveau petit coup de froid en cette fin de semaine. “On va en effet connaître un petit coup de froid à partir de jeudi et durant le week-end, mais il n’y aura rien d’exceptionnel pour la saison, analyse Pascal Mormal, météorologue à l’IRM. Disons que ce qui est plus étonnant c’est de voir les températures chuter de 16 à 8 degrés de mercredi à jeudi, et ensuite de revoir des gelées nocturnes à partir de vendredi soir.

Et s’il va pleuvoir jeudi, il ne faut pas attendre de neige durant le week-end. “Il fera relativement ensoleillé et agréable malgré ce petit coup de froid qui amènera des températures juste en dessous des moyennes de saison.

Dans le courant de la semaine prochaine, il ne faut pas s’attendre à un retour en force de la douceur, mais le thermomètre va remonter sensiblement jusqu’à la mi-mars. “On sera dans les moyennes de saison, avec quelques petites averses éparses. Par contre, on peut s’attendre à un week-end doux, même s’il faut encore attendre un peu pour le vérifier.

De quoi parler du retour du printemps ? “Il faut rester prudents car on peut encore voir des gelées à la fin du mois de mars et en avril, voire de la neige. Mais les premières tendances me font dire qu’on va avoir droit à un dernier coup de froid avant l’arrivée progressive du printemps. Rien n’indique sur les premiers modèles qu’il faut attendre une nouvelle chute des températures.

Des prévisions qui apportent donc de bonnes nouvelles puisque la météo fait partie des facteurs qui ont un impact sur l’épidémie et que les autorités, Alexander De Croo en tête, nous parlent avec insistance du printemps comme un phare dans la nuit.