Belgique La députée CDH Vanessa Matz veut modifier le Code pénal pour sanctionner les agressions sexuelles commises à distance.

L’envoi d’une photo en bikini sur la plage à un inconnu qui s’achève par un viol à distance. Cela paraît surprenant pour beaucoup et pourtant, c’est ce qui arrive encore à de nombreuses jeunes filles, la plupart des victimes étant mineures. Pas plus tard qu’en juin dernier, le parquet de Bruxelles nous avait confirmé l’ampleur du phénomène avec l’existence de plusieurs dossiers en cours dans la capitale.

Avant cela, il y a tout juste un an, la 54e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles avait estimé que même en l’absence de contact physique entre l’auteur et la jeune victime, il y avait eu viol à partir du moment où il avait forcé l’adolescente à se "pénétrer digitalement".

(...)