Suite aux dernières violences policières survenues ce week-end, la ministre de l'Intérieur a été interrogée à plusieurs reprises sur les réponses à donner à ces incidents. 

En séance plénière ce jeudi, Annelies Verlinden a annoncé qu'elle se constituerait désormais systématiquement partie civile en cas de violence à l'encontre des membres de la police fédérale. Elle invite également les bourgmestres à en faire de même lorsque ces violences concernent des policiers des zones locales.