Le Comité de concertation a décidé de jouer la prudence et a d'ores et déjà prévu un déconfinement progressif de la société. Si de premiers assouplissements vont avoir lieu dès ce lundi, d'autres devront attendre quelques semaines.

En mars

Comme on l'apprenait un peu plus tôt, la bulle sociale en extérieur va passer de 4 personnes actuellement, à 10 personnes. La mesure sera effective dès ce lundi 8 mars. 40 personnes pourront également être rassemblées dans le cadre de funérailles.

Dès lundi prochain, les photographes pourront à nouveau recevoir des clients, avec un maximum de 1 client par 10 mètres carrés. L'ouverture des saunas privés est également prévue et sera autorisée aux personnes habitant sous le même toit. Par contre, les jacuzzis, les cabines à vapeur et les hammans resteront inaccessibles, a décidé le comité de concertation ce vendredi.

Partir du 15 mars, c'est le secteur de l'enseignement qui verra de premiers allègements. Dans les écoles primaires et secondaires les activité extrascolaires seront possibles pour un seul jour. Les élèves vulnérables pourront eux reprendre les cours à plein temps en présentiel, dans certains cas spécifiques. Du côté de l'enseignement supérieur, les étudiants pourront revenir sur les campus 1 jour par semaine.

Enseignement, plan plein air, et secteur jeunesse en avril

Autre outil, du gouvernement décidé ce vendredi : le plan plein air. Il prévoit la reprise des activités se déroulant en extérieur à partir d'avril. Ainsi, les parcs d'attraction pourront reprendre leurs activités dès le 1er avril.

Il a été décidé que les participants aux mouvements de jeunesse pourront se réunir à 50 maximum à partir des vacances de Pâques. Il en va de même pour les événements culturels, et les rassemblements liés aux cultes.

Durant les vacances de Pâques, les activités de jeunesse pourront être effectuées à maximum 25 enfants, pour les moins de 13 ans, et à 10 pour les jeunes de moins de 19 ans.

Un retour des cours à 100% en présentiel à la rentrée des vacances de Pâques pour les élèves du secondaire, soit au 19 avril, a aussi été acté, a confirmé Pierre-Yves Jeholet à la sortie du Comité de concertation.

Par contre, l'interdiction des voyages non essentiels reste en vigueur jusqu'au 18 avril minimum.

Réouverture de l'Horeca à partir de mai

A partir du mois de mai, c'est le plan "l'intérieur" qui débute.

L'Horeca ne devrait pas rouvrir avant le 1er mai, a décidé ce vendredi le Codeco. Le secteur était un point de discorde de la réunion, certains membres du gouvernement, parmi le MR, auraient souhaité une ouverture au printemps. Toutefois, une série de conditions, qui doivent encore être détaillées, seront nécessaires pour que les restaurants et bars puissent rouvrir.

De même les activités telles que le shopping, les événements culturels, les foires et marchés, le commerce ambulant, le sport et fitness en salle, les animations associatives et de jeunesses, les services de cultes, les soins à domicile, pourront reprendre sous certaines conditions.

La bulle sociale en intérieur sera également abordée.

© D.R