Belgique Même en perte de vitesse, les prénoms classiques restent les plus portés. Jean reste le prénom masculin le plus fréquent.

Ce sont des prénoms que l’on ne donne plus beaucoup à ses enfants. Ils sont associés à une personne adulte. Mais ces prénoms classiques restent ceux qui sont les plus portés en Belgique, même si, d’année en année, on en compte de moins en moins.

Côté féminin, Maria reste de loin le prénom le plus porté en Belgique. Selon un décompte de Statbel (Direction générale statistique), au 1er janvier 2019, 125 779 femmes portaient ce prénom, même si elles étaient encore 130 537 en 2018. En deuxième lieu, ce sont les Marie : il y en avait 97 786. Si l’on additionne ces deux chiffres, on se rend compte que Maria ou Marie est un prénom porté par une femme sur 26 en Belgique.

Martine (41 104), Monique (41 098) et Nathalie (40 284) complètent le top 5, suivies des Anne, Rita, Nicole, Christine et Anna.

Côté hommes, ce sont les Jean qui arrivent en tête du classement. Mais le prénom est également en baisse : 72 734 hommes portaient encore ce nom en 2018 contre 70 528 au 1er janvier 2019.

Marc (64 762), Patrick (51 708) et Luc (49 449) viennent ensuite, suivis par Michel, Philippe, Jan, André, David et Paul.

Arthur plébiscité en Flandre, Emma en Wallonie

Si l’on regarde les prénoms des nouveau-nés, le tableau est entièrement différent, sauf pour les Marie.

Côté filles, Emma reste l’indétrônable numéro un : ce prénom populaire aussi bien chez les francophones que chez les néerlandophones est solidement ancré en tête des statistiques nationales pour la 16e année consécutive.

En 2018, 608 petites Emma ont vu le jour chez nous. Ce prénom est numéro un en Wallonie, comme en 2017, et numéro 4 en Flandre où l’on semble légèrement préférer Mila (1), Olivia (2) et Marie (3). À Bruxelles, Nour est le prénom 2018 le plus populaire pour les fillettes, devant Sofia et Lina, qui occupait la première place en 2017.

Le prénom Arthur a été le plus choisi en 2018 pour les naissances de petits garçons en Belgique, une nouveauté après un boom du prénom Liam en 2018 et plusieurs années de règne des Lucas (2010, 2011, 2012, 2016) et des Louis (2013, 2014, 2015).

Arthur doit sa première place à son succès en Flandre où il est premier. Il est 5e en Wallonie et 16e à Bruxelles. Noah et Adam complètent le top 3 national, ce troisième prénom étant numéro un dans la capitale. Le prénom Gabriel, le plus populaire en Wallonie, ne figure qu’à la 9e place au niveau belge.