Le gouvernement veut éviter de cette façon que trop de policiers par exemple soient absents pour cause de quarantaine. En raison d'un manque de tests, il avait été décidé, il y a quelques semaines, que les personnes ayant eu un contact étroit avec une personne infectée mais ne présentant pas de problèmes de santé ne seraient plus testées. Elles devaient toutefois être placées en quarantaine pendant 10 jours.

Selon une communication de la Conférence interministérielle Santé publique et du Commissariat Corona du gouvernement datant de mercredi, cette règle ne s'applique plus à certains secteurs ou professions.

On y retrouve les professionnels de la santé et du bien-être et leurs services de soutien administratifs, de nettoyage, de logistique et tout autre service de soutien; les services publics fédéraux de la Justice, Défense, Police, services de secours (pompiers, protection civile); le domaine de la salubrité publique; la politique d'asile et d'immigration; les industries productrices de consommables médicaux, les médicaments et produits de santé nécessaires; le secteur de l'aide à la jeunesse; les professionnels des écoles et des milieux de la petite enfance (pour permettre aux secteurs qui précèdent la continuité de leurs activités); et les aidants proches.

Ces groupes peuvent être testés le cinquième jour après le jour où un contact étroit a eu lieu avec une personne contaminée. Si le résultat est négatif au jour cinq, la quarantaine prend fin deux jours plus tard. En cas de résultat positif, un isolement d'au moins sept jours s'applique alors.