Economie

Près de 130.000 ménages belges, soit près de 3% des ménages, ont plus de dettes que d'avoirs, rapporte L'Echo sur son site internet sur base d'une enquête sur le patrimoine des ménages européens de la Banque centrale européenne (BCE). Selon cette enquête, 2,7% des 4,8 millions de ménages belges ont des avoirs nets négatifs, ce qui signifie que leurs dettes sont plus importantes que la somme de leurs avoirs: immobilier, épargne et produits financiers ou autres.

Ce sont surtout les locataires qui affichent les plus mauvais résultats: plus de 8% des locataires ont davantage de dettes que d'avoirs, contre moins de 1% des propriétaires. De plus, les familles nombreuses ont plus de probabilité d'avoir des dettes supérieures à leurs avoirs.

Le nombre de ménages belges fortement endettés reste toutefois inférieur à la plupart des autres pays de la zone euro, où une moyenne de 4,8% des ménages ont des dettes supérieures à leurs avoirs, soit environ deux fois plus qu'en Belgique, relève encore L'Echo.