1650 emplois supprimés à la KBC

Le groupe belge compte éviter les licenciements secs

BRUXELLES Le groupe de bancassurance KBC a indiqué vendredi qu'il allait réduire ses effectifs de 1.650 unités sur un total actuel de 14.328 d'ici à fin 2004 afin de faire face aux défis de la concurrence financière internationale et d'achever sa fusion.

En 1998, la Kredietbank, l'assureur ABB Verzekeringen et la banque CERA Bank avaient fusionné pour former la KBC Bancassurance.

La réalisation intégrale de la fusion pour fin 2004 et la rationalisation de certains processus administratifs entraîneront une contraction des effectifs. Il s'agira de 1.100 membres du personnel du siège central et de 550 membres du personnel du réseau, a indiqué la KBC dans un communiqué.

Cet objectif de réduction du personnel sera atteint non pas par des licenciements secs, mais par une combinaison de départs à la retraite, de départs dans le cadre du plan social adopté, de crédit-temps et de démissions volontaires, assure la direction de l'entreprise.

Par ailleurs, le nombre d'agences, qui a déjà été ramené de 1.500 à 1.170 depuis la fusion, sera limité à 850 d'ici à la fin 2004.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be