Dexia ne veut pas faire de jaloux

P. D.-D.

Dexia Banque et Bacob traités sur un pied d'égalité

BRUXELLES

La direction du groupe Dexia avait un temps caressé l'espoir d'étendre le statut d'indépendant des gérants du réseau Dexia Banque au personnel des agences Bacob à la suite de la fusion entre Dexia et Artesia. Il n'en sera rien. Un mouvement de grogne, mené chez Artesia, a finalement amené Dexia à revoir sa copie. Une solution mixte a été acceptée par la direction: les deux statuts pourront continuer à coexister au sein du futur réseau Dexia (actuellement 1.100 indépendants et 2.400 salariés) et Bacob (2.400 salariés).

`Ce n'est pas une marche arrière

, assure Luc Onclin, président du Comité de direction de Dexia Banque.

Je ne suis pas opposé à d'autres formules pour autant qu'elles correspondent aux objectifs finaux´.

Et ces objectifs sont clairs: les deux réseaux seront soumis

`aux mêmes critères de rentabilité et de productivité´.

En d'autres termes, chaque agence Dexia et Bacob va être soumise à un test de rentabilité.

`Nous voulons garder tout ce qui est rentable´

, poursuit Luc Onclin. Le réseau Bacob devrait se maintenir là où Dexia est faible. L'étiquette de l'agence retenue déterminera le statut des agents transférés vers l'autre réseau.

Il n'est pas question, en tout cas, de toucher au statut d'indépendant chez Dexia.

`Jamais je n'abandonnerai le statut d'indépendant´

, a martelé Luc Onclin. Un ex-gérant salarié de Bacob, par exemple, devra forcément devenir indépendant s'il devient gérant chez Dexia.

Toujours est-il que les agences non rentables passeront à la trappe. Quelle sera l'ampleur du

`bain de sang social´

dénoncé par les syndicats chrétiens? Les synergies dégagées par la fusion devraient entraîner une diminution globale de l'emploi de 2.000 à 2.500 postes d'ici 2.005. La direction de Dexia estime toutefois que la

casse

sociale sera limitée. Les départs naturels représentent chaque année de 10% de l'ensemble du personnel (1.500 départs uniquement pour les deux sièges sociaux pour les cinq dernières années). Mais il devrait néanmoins rester entre 500 et 800 personnes sur le carreau. Une coupe claire que fustigent les trois familles syndicales.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be