Interbrew victime d'un faux!

Le document publié dans la presse sur le rachat de SAB a été falsifié

BRUXELLES

Le groupe brassicole belge Interbrew a affirmé que les documents soulignant l'intérêt d'Interbrew pour le brasseur sud-africain SAB (South African Breweries), envoyés anonymement à la presse cette semaine et repris notamment par le

Financial Times

(

DH

du 29 novembre), sont des faux, selon un communiqué diffusé vendredi par l'entreprise.

Après analyse, Interbrew a `découvert que des éléments matériels de ce document sont une fabrication manifeste ou une falsification évidente de source anonyme. La falsification tendrait à créer l'impression qu'Interbrew a évalué des éléments de prix et aurait l'intention imminente de lancer une offre publique d'achat sur les actions de South African Breweries ´, précise le communiqué.

Le reste du document est constitué d' `originaux issus d'un document de travail préliminaire préparé par des conseillers financiers externes d'Interbrew´, ajoute l'entreprise, précisant qu'il s'agit d'une `analyse annuelle de routine ´ du marché brassicole mondial et de ses acteurs majeurs. Interbrew a transmis ses conclusions aux justices belge et britannique, selon le communiqué.

Jeudi, Interbrew et SAB avaient déclaré ne pas avoir engagé de rapprochement, en réaction à des informations de la presse britannique sur une offre imminente de rachat de SAB par Interbrew.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be