Crise: ça roule pour le tabac à rouler

Ce tabac serait particulièrement apprécié des fumeurs des classes les moins favorisées, des Wallons et des fumeurs de plus de 65 ans, selon l'enquête.

Belga
Crise: ça roule pour le tabac à rouler
©Reporters

La crise a également un impact sur le comportement des fumeurs. Ils sont ainsi de plus en plus nombreux à se tourner vers le tabac à rouler, selon la dernière enquête de la Fondation contre le Cancer. On dénombrait l'an dernier 500.000 personnes fumant du tabac à rouler, alors qu'ils sont 850.000 cette année. Ce tabac serait particulièrement apprécié des fumeurs des classes les moins favorisées, des Wallons et des fumeurs de plus de 65 ans, selon l'enquête.

Le nombre de fumeurs en Belgique a par ailleurs également augmenté. Le pourcentage de fumeurs dans la population belge atteint 27 pc cette année, contre 22 pc l'an passé, une hausse dont le tabac à rouler bon marché serait en partie responsable, selon la Fondation contre le Cancer.

"Notre étude montre qu'en 2013, 35 pc des fumeurs optent pour le tabac à rouler. Or, ces cinq dernières années, ce chiffre restait stable autour de 25 pc. 850.000 personnes fument du tabac à rouler cette année, contre 500.000 personnes en 2012. C'est une forte augmentation. Le rapport du SPF Economie vient confirmer la tendance : si l'on se base sur les chiffres des quatre premiers mois de cette année, on s'attend à voir augmenter la vente du tabac à rouler de 20 pc par rapport à 2012 ! ", explique Luk Joossens, expert en prévention tabac.

Le tabac à rouler séduit principalement les fumeurs des classes les moins favorisées, les Wallons et les fumeurs de plus de 65 ans. Son prix explique surtout son succès, une cigarette roulée étant 3 à 4 fois moins chère qu'une cigarette classique.

"Avec la crise, de nombreux fumeurs se seraient donc tournés vers cette alternative. Il faut aussi noter que le tabac à rouler est particulièrement bon marché en Belgique. De plus, l'offre de tabac à rouler n'a cessé de croître. De nombreuses marques connues en proposent, des petites portions classiques aux seaux de 350 voire 600 grammes, souligne Luk Joossens.

La Fondation contre le Cancer déplore par ailleurs que les paquets de tabac à rouler ne présentent pas encore de photos d'avertissement ni le numéro de Tabacstop. "En février 2012, le gouvernement avait promis de rendre ceux-ci obligatoires par arrêté royal. Jusqu'à présent, la promesse n'a pas été tenue."

L'enquête de la Fondation contre le Cancer s'est également intéressée pour la première fois aux cigarettes mentholées, un produit que l'Europe souhaite interdire. 14 pc des fumeurs de cigarettes choisissent la version au menthol, particulièrement prisée chez les jeunes femmes.

L'enquête révèle par ailleurs que 66 pc des fumeurs interrogés sont favorables aux cafés sans fumée (+ 7 pc par rapport à 2012), que 53 pc des personnes interrogées souhaitent des paquets de cigarettes neutres et que la cigarette électronique reste limitée à 2 pc des fumeurs (contre 0,2 pc en 2012). 

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be