Menace sur 150 emplois après la faillite de l'entreprise Cordier à Houdeng

L'entreprise familiale Cordier et compagnie a déposé le bilan et est en faillite depuis lundi.

BELGA
Menace sur 150 emplois après la faillite de l'entreprise Cordier à Houdeng
©DR

L'entreprise Cordier à Houdeng est en faillite depuis lundi. Une centaine de travailleurs occupent l'usine pour marquer leur inquiétude quant à leur avenir. Une réunion avec les curateurs est programmée jeudi après-midi.

L'entreprise familiale Cordier et compagnie a déposé le bilan et est en faillite depuis lundi. L'entreprise familiale créée en 1961 et spécialisée dans la chaudronnerie, la maintenance industrielle, la fabrication et le montage de charpentes, en lourdes et récurrentes difficultés financières, employait une centaine de travailleurs qui ont décidé d'occuper le site industriel pour monter leur inquiétude quant à leur avenir. La société Cordier est étroitement liée à deux autres entités, Metal Team, spécialisée dans le montage, et Maintech, spécialisée dans la location de matériel, toutes deux implantées sur le même site.

"Une réunion avec les curateurs est programmée jeudi après-midi", a indiqué Daniel Vandergoten, de la FGTB. "Il est évident que sans Cordier, entité qui gère le personnel du site, il est impossible de poursuivre l'aventure avec les deux autres sociétés. Nous attendons donc un signal de la direction. Si possibilité de reprise d'une activité il y a, même avec moins de travailleurs, il faut le savoir très vite pour préserver au maximum la clientèle. En tout, quelque 150 travailleurs dans les trois entités du site sont concernés."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be