"Fermeture temporaire" de tous les Free Record Shop en Belgique

"Les discussions ont été compliquées par le niveau d'incertitude et la spéculation de la presse au sujet de l'entreprise, suite à la nomination des curateurs fin novembre."

BELGA
"Fermeture temporaire" de tous les Free Record Shop en Belgique
©Belga

La société britannique d'investissements Hilco Capital a annoncé vendredi "la fermeture probable", dans le courant de la semaine prochaine, "au moins temporairement", de tous les magasins de Free Record Shop Belgique en raison d'une absence d'accord avec les propriétaires de magasins et les fournisseurs.

Quelque 230 travailleurs sont concernés. Hilco mène actuellement des discussions pour aboutir à des accords à long terme avec les fournisseurs de la chaîne de magasins d'articles de loisirs ainsi qu'avec les propriétaires des immeubles occupés par les points de vente.

Mais "malgré d'intenses négociations durant la période de Noël, il n'a pas été possible d'arriver à un accord concret avec les propriétaires des magasins et fournisseurs, permettant d'assurer une entreprise stable sur le long terme", explique Hilco dans un communiqué.

Selon le directeur général de Hilco Capital, Paul McGowan, cité dans le communiqué, "les discussions ont été compliquées par le niveau d'incertitude et la spéculation de la presse au sujet de l'entreprise, suite à la nomination des curateurs fin novembre." La société ajoute qu'elle poursuivra ses efforts au courant des semaines à venir, mais précise-t-elle, "il est inévitable et nécessaire que les magasins fermeront, au moins temporairement."

"A ce jour, Hilco a consacré un maximum d'efforts en collaboration avec les curateurs de faillite, afin de trouver une solution temporaire pour les employés à travers une agence d'intérim, dans l'attente d'une solution éventuelle à plus long terme. Hilco ne pourra engager des anciens employés de Free Record Shop que lorsqu'un accord acceptable avec les propriétaires, les fournisseurs, etc. aura été trouvé, permettant de poursuivre les activités de l'entreprise", ajoute encore la société.

Après plusieurs semaines de négociations avec les curateurs et après avoir apporté un soutien financier et opérationnel visant à permettre aux magasins de rester ouverts durant la période des fêtes de fin d'année, Hilco avait officiellement repris le 27 décembre dernier 67 magasins de la chaîne Free Record Shop.

Le tribunal de commerce d'Anvers avait prononcé le 19 novembre la faillite de Free Record Shop Belgique.


"Les CDD des 230 travailleurs ne seront pas prolongés"

La fermeture probable des 67 magasins Free Record Shop repris par Hilco Capital représente une mauvaise nouvelle pour les quelque 230 travailleurs de la chaîne de magasins d'articles de loisir. Le personnel travaille jusqu'à présent sous des contrats à la semaine mais ceux-ci ne seront pas renouvelés après les fermetures, déclare vendredi Benny Willems, du syndicat socialiste SETCa. 

"Les premiers magasins ont déjà été fermés ce matin", souligne le responsable syndical. "Cette semaine, 40 magasins fermeront leurs portes, le reste suivra la semaine prochaine et ce, jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée".

"La situation n'est pas claire non plus pour les syndicats", poursuit Benny Willems, "cela change toutes les heures". Le SETCa, qui espère toujours un redémarrage de la chaîne de magasins, estime que les fermetures de points de vente ne pourront s'éterniser.

Les travailleurs avaient été de facto licenciés, mi-novembre, à la suite de la faillite de Free Record Shop, et sont depuis lors actifs sous des contrats d'intérim.



Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be