À travers Vincennes, IPM Group se lance dans les paris hippiques

L’éditeur de la DH étoffe son offre de paris avec l’acquisition de l’opérateur Vincennes.

P. D.-D.

IPM Group, éditeur de La Libre et de La DH, va désormais proposer des paris hippiques grâce à l’acquisition, annoncée hier mardi, de l’opérateur belge Vincennes SA.

En soi, l’activité des paris n’est pas tout à fait neuve au sein d’IPM Group, qui propose depuis fin 2011 une large gamme de paris sportifs via la société BetFIRST.

Une activité qui connaît "une croissance exponentielle", note Francois le Hodey, administrateur-délégué d’IPM Group.

"C’est notre première grosse acquisition depuis le lancement de BetFIRST", souligne pour sa part Lionel Lammens, directeur général de BetFIRST. "Avec l’acquisition de Vincennes, nous allons pouvoir étendre notre offre de produits."

Les deux activités, en tout cas, sont tout à fait complémentaires. "Les publics des paris sportifs et des paris hippiques se chevauchent dans une large mesure", relève encore Lionel Lammens.

À la différence que les francophones sont plus accros que les néerlandophones aux paris hippiques. "Cela est sans doute dû à l’attractivité des courses françaises."

La société Vincennes , fondée en 1992 par Georges Docquegnies, propose justement des paris sur les courses françaises, que ce soit via son réseau d’agences ou via le site vincennes.be.

Vincennes propose les paris hippiques en bookmaking à la différence de la plupart des autres opérateurs qui fonctionnent en paris mutuels. De quoi permettre aux joueurs belges d’obtenir les meilleurs rapports.

Si les deux marques continueront dans un premier temps à vivre sous leur identité propre, il y aura toutefois des passerelles entre les deux gammes de produits. "Nous allons, par exemple, installer des bornes BetFIRST dans les agences Vincennes", explique Lionel Lammens.

BetFIRST est justement occupé à installer de nouveaux terminaux self-services dans son propre réseau, des bornes dont le look a été modernisé.

Que ce soit dans les points de vente ou via le site BetFIRST.be, le football continue à faire la course en tête au hit-parade des paris sportifs, l’activité ayant notamment été boostée par les compétitions européennes lors du dernier trimestre.

Le tennis, le basket - notamment la NBA américaine - sont également très prisés.

Si l’année 2014 vient à peine de débuter, BetFIRST n’en prépare pas moins déjà activement la prochaine Coupe du Monde de football. Un rendez-vous que nul ne voudra manquer et sur lequel vous pourrez bientôt parier sur BetFIRST via de nouvelles applications mobiles.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be