Les agents immobiliers doivent se réinventer: "Les visites virtuelles ne vont pas remplacer le contact humain"

Cédric Demaerschalk (Cedimmo) a profité du premier confinement du printemps pour innover dans son métier

Les agents immobiliers doivent se réinventer: "Les visites virtuelles ne vont pas remplacer le contact humain"
©D.R.
Au-delà d’une crise à la fois sanitaire et économique dont les effets ne peuvent pas encore être réellement quantifiés, le coronavirus a obligé nombre de métiers à s’adapter, à innover et finalement à se réinventer. Cédric Demaerschalk est à la tête de Cedimmo et ses trois agences dans le Brabant...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité