Frédéric Dunon devrait prendre la tête d'Elia pour sa branche belge

Le gestionnaire du réseau de transport d'électricité (GRT) belge, Elia, s'apprête à nommer Frédéric Dunon pour ses activités liées à la sécurité d'approvisionnement du pays, rapporte L'Echo jeudi.

Frédéric Dunon devrait prendre la tête d'Elia pour sa branche belge
©BELGA

Le changement devrait être effectif au 1er avril. Le quotidien a appris que le conseil d'administration (CA) de l'entreprise s'apprêtait à nommer Frédéric Dunon, l'actuel directeur Customer, Market & Systems, à la tête d'"Elia Transmission Belgium", soit l'entité qui regroupe les activités belges régulées du groupe, pour lesquelles Elia dispose d'un monopole.

Jusqu'ici, ce siège était occupé par Chris Peeters, le CEO du groupe depuis 2015, qui sera par ailleurs maintenu au plus haut poste exécutif d'Elia.

À l'heure actuelle, le dossier est passé des mains du CA d'Elia à celles de la Creg, le régulateur des marchés de l'électricité et du gaz, qui doit en valider le contenu. Après approbation, le CA pourra alors entériner la décision et consacrer Frédéric Dunon comme CEO d'Elia Transmission et responsable des activités belges du GRT.

Le timing de la décision n'est pas innocent, relève L'Echo, alors que le gouvernement doit se prononcer sur la sortie ou la prolongation du nucléaire vendredi. D'autant plus que l'ingénieur civil, diplômé en management et employé par Elia depuis 20 ans, Frédéric Dunon est décrit comme "quelqu'un d'ouvert au dialogue".

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be