Le budget de la Belgique à la dérive, selon le Comité de monitoring

L'ambition de ramener le déficit budgétaire aux alentours de 3% du PIB pour la fin de la législature semble s'éloigner.

BELGA
Le budget de la Belgique à la dérive, selon le Comité de monitoring
©Shutterstock

Selon le Comité de monitoring, le déficit sera plus proche des 5% au cours des deux prochaines années, relate L'Echo vendredi. L'équipe de hauts fonctionnaires chargés d'assurer le suivi du budget s'est réunie jeudi pour mettre la dernière main à son rapport. "Et à le lire, on constate que la remise sur les rails des finances publiques n'est plus qu'un rêve lointain", écrit le journal.

Le Comité de monitoring part de l'hypothèse d'un déficit de 28 milliards d'euros cette année, soit 5,1% du PIB. C'est 1 milliard de plus que ce qui avait été estimé lors de la confection du budget en octobre 2021.

Le dérapage se situe surtout au niveau fédéral, qui a dû consentir en mars dernier 4 milliards d'euros de dépenses supplémentaires pour contenir la facture énergétique des ménages et pour financer une nouvelle campagne de vaccination. Cette facture est en partie compensée par des versements anticipés plus importants de la part des entreprises et par le fait que les budgets des entités fédérées tirent parti de l'inflation.

C'est surtout en 2023 que les choses risquent de se dégrader. Toutes les estimations pluriannuelles tablaient jusqu'il y a peu sur une amélioration substantielle des chiffres. Cet espoir semble aujourd'hui envolé. Le Comité de monitoring évoque un déficit global de 26,1 milliards d'euros l'an prochain, soit 4,6% du PIB. L'amélioration est donc très limitée par rapport à 2022.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be