Covid: la Belgique fait partie des pays de l'UE qui ont accordé le moins d'aides publiques aux entreprises au plus fort de la pandémie

La Commission européenne tire un bilan positif de l'encadrement temporaire des aides d'Etat qui avait été introduit en mars 2020.

Covid: la Belgique fait partie des pays de l'UE qui ont accordé le moins d'aides publiques aux entreprises au plus fort de la pandémie
©Shutterstock

En assouplissant les règles, l'Europe a permis à ses Etats membres de soutenir plus largement les entreprises affectées par la pandémie de Covid-19, ce qui a mené selon la commissaire à la Concurrence Margrethe Vestager à "des niveaux inédits d'aides publiques déployées pour permettre aux entreprises durement touchées par la pandémie de rester à flot". Durant cette année 2020 marquée par la pandémie, les Etats ont profité de manière très diverse de l'assouplissement des conditions pour la validation des aides d'Etat. Selon un "tableau de bord" publié jeudi par la Commission, la Pologne et la Grèce sont celles qui ont consacré le plus de budget à des aides d'Etat "Covid" destinées à leurs entreprises, relativement à leur PIB (3.8% pour la Pologne, 3.6% pour la Grèce). Suivent Malte (3%), la Slovénie (2.5%), la Hongrie (2.1%) et l'Allemagne (1.9%).

La Belgique se trouve à l'autre extrémité du spectre, parmi les pays ayant dépensé le moins en aides d'État aux entreprises ébranlées par la pandémie: 0,4% du PIB, juste devant l'Irlande et la Suède (0,2%), et la Finlande (0,3%). Les Pays-Bas ne sont pas loin, ayant consacré un montant équivalent à 0,58% à des aides d'État "Covid".

En tout, les 27 Etats membres et le Royaume-Uni ont dépensé en 2020 227,97 milliards d'euros en aides d'Etat pour les entreprises souffrant de la pandémie, soit environ 59 % des dépenses totales en matière d'aides d'État. Ce total tient compte, pour les Etats ayant octroyé des prêts ou garanties aux entreprises, de l'avantage réel offert à l'entreprise (pas du montant total du prêt, qui doit être remboursé).

La plupart des États membres ont surtout agi sous la forme d'aides directes, à l'exception de certains pays comme l'Espagne, la Croatie, la Grèce et la Roumanie, qui ont massivement préféré les prêts et/ou garanties.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be