Un Belge sur deux pense que la crise durera au-delà de 2024

Les fêtes se dérouleront plus sobrement pour la moitié des Belges

 Inflation, coûts de l’énergie, index de salaire, les finances de Waremme trinquent. Elle doit puiser dans son bas de laine…
Un Belge sur trois cherche un revenu complémentaire pour nouer les deux bouts. ©HJBC – stock.adobe.com
L’étude réalisée auprès de 1 000 Belges par le bureau d’études de marché BUFFL et pour le compte de l’agence de communication BBDO Belgium, livre des perspectives peu optimistes pour nos compatriotes. En effet, pas moins de six Belges sur dix déclarent avoir ressenti les hausses de prix “extrêmement durement”...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité