Spotify supprime 6% de ses effectifs

Cela représente près de 600 postes.

(FILES) In this file photo taken on February 18, 2015 the Spotify logo is pictured on a football table placed in a playroom at the company headquarters in Stockholm. - Swedish music streaming giant Spotify said on January 23, 2023 that it was cutting six percent of its roughly 10,000 employees, the latest among a slew of cost-cutting announcements by technology companies. (Photo by Jonathan NACKSTRAND / AFP)
©AFP or licensors

Le numéro un mondial des plateformes audio, le groupe suédois Spotify, a annoncé lundi la suppression de 6% de ses effectifs, soit près de 600 postes sur 9.800, après une série de grands licenciements chez les géants du Net. Avant lui, Amazon, Microsoft, Alphabet ou encore Meta ont réduit leur effectif en raison de l'affaiblissement de l'économie et la baisse de leurs recettes publicitaires.

"Durant les prochaines heures, des entretiens individuels vont avoir lieu avec les employés concernés", a déclaré le directeur général et cofondateur du fleuron de la musique en ligne, Daniel Ek, dans un message destiné aux employés publiés sur le site internet du groupe, coté à New York.

Selon l'entreprise, entre 35 à 45 millions de dollars seront consacrés à la restructuration. Spotify a également annoncé un remaniement de son conseil d'administration et le départ du responsable du contenu et des publicités, Dawn Ostroff.

L'annonce de Spotify, qui doit publier ses résultats annuels le 31 janvier, suit une série de plans de licenciements chez les géants mondiaux du Net ces dernières semaines, même si ses effectifs sont bien moins importants.

Après des licenciements chez Amazon, Meta et Microsoft, Google a à son tour annoncé 12.000 suppressions de postes dans le monde, soit un peu plus de 6% de ses effectifs. Microsoft avait lui annoncé mercredi 10.000 licenciements d'ici fin mars.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be