Malgré cela, la Sabena affichera une perte opérationnelle avoisinant 8 milliards

BRUXELLES La Sabena a transporté en 2000 près de 11 millions de passagers, ce qui représente une augmentation de 9,7% par rapport à 1999. La perte opérationnelle de Sabena devrait pourtant avoisiner les 8 milliards. Détenue à 49,5% par le SAirGroup, la compagnie explique ses difficultés par les coûts externes, comme le prix du pétrole et le cours du dollar, mais aussi par des coûts internes. `Une fois encore, nous avons transporté plus de passagers, mais cela n'est hélas pas suffisant´, a estimé Christoph Müller, CEO de Sabena. Seulement 17,7% des passagers ont voyagé en business class, cette dernière permettant à Sabena de creuser ses bénéfices. En 2000, le taux d'occupation des avions de la compagnie a atteint une moyenne de 67,5%, soit 1% de mieux, répartis à concurrence de 61% sur le secteur européen et de 72,6% sur le secteur long-courrier. Les destinations européennes ont été une nouvelle fois les plus prisées puisque la Sabena a transporté près de 9 millions de voyageurs. Rome, Barcelone et Londres arrivent en tête de ces destinations. Le trafic vers la région nord-atlantique occupe la 3e place avec 974.042 passagers, suivi par le continent africain, avec 720.115 personnes, et le Moyen-Orient (112.466 personnes).