AB InBev, le plus grand brasseur du monde, envisage de vendre certaines de ses bières allemandes, rapporte l'agence de presse Bloomberg, sur la base de sources proches du dossier. Le portefeuille serait évalué à un milliard d'euros. Plusieurs options sont envisagées. Il n'est pas certain que le brasseur procède effectivement à une vente. Dans une réaction officielle, le brasseur belge déclare qu'il "évalue continuellement ses options" en vue d'une croissance.

AB InBev, qui emploie 2 000 personnes en Allemagne, brasse notamment la Franziskaner Weissbier, la Hasseröder et la Spaten. La brasserie de Brême, où est fabriquée la Beck's, est la plus grande du pays.

Le nouveau patron d'AB InBev, Michel Doukeris, veut se concentrer sur les boissons autres que la bière pour assurer sa croissance. Il s'agit notamment des populaires hard seltzers et des cocktails.