L'équipementier sportif Adidas s'attend à une baisse comprise entre 800 millions et 1 milliard d'euros de son chiffre d'affaires en Chine au premier trimestre sous l'effet du coronavirus, après une chute des ventes de 80% pour la période du 25 janvier à fin février. 

Adidas rappelle que beaucoup de ses propres magasins et ceux d'autres chaînes de vêtements de sport ont en effet dû rester fermés en Chine durant ce mois. Depuis fin février, la marque de sport allemande constate en revanche une légère amélioration, avec la réouverture des magasins et la reprise des achats des clients.

La baisse du bénéfice opérationnel sera comprise entre 400 et 500 millions d'euros, a indiqué le groupe, tandis que "l'impact total sur l'année 2020 n'est pas quantifiable" en raison d'une "grande incertitude".

Au premier trimestre 2019, le chiffre d'affaires pour la région Asie était de 2,1 milliards d'euros et le bénéfice opérationnel avait atteint 819 millions.