L'avionneur européen Airbus aurait discuté avec les syndicats d'une série imminente de licenciements. 

La compagnie est en difficulté à cause de la crise du coronavirus, qui affecte la demande d'avions. Les commandes sont retirées, forçant Airbus à réduire sa production.

Les sources proches des discussions ne savent pas combien d'emplois sont menacés. Les détails devraient être annoncés la semaine prochaine, mais ils dépendront aussi des négociations avec les syndicats. Plusieurs rapports font état de 10% du personnel qui serait licencié, ce qui représente plus de 10.000 des 134.000 employés qui perdraient leur emploi.

Airbus a refusé d'aborder la question. Son directeur général, Guillaume Faury, avait cependant précédemment averti qu'il devrait prendre des mesures impopulaires et que des réductions seraient nécessaires.