Economie

Un consortium d'investisseurs offre jusqu'à 631 millions d'euros pour reprendre le groupe de parc d'attractions espagnol Parques Reunidos, propriétaire notamment de Bobbejaanland (Limbourg). 

On retrouve dans ce consortium emmené par EQT, le véhicule d'investissements de la famille de milliardaires suédoise Wallenberg, le holding GBL qui détient déjà une part du groupe espagnol. Outre GBL, Corporacion Financiera Alba, de la famille espagnole March, est de la partie. Ensemble, ils offrent 14 euros par action pour une part de 56% dans l'entreprise. L'offre se situe à 29% au-dessus du cours de clôture de l'action jeudi.

Parques Reunidos compte plus de 60 enseignes dans 14 pays en Europe, aux Etats-Unis, en Asie, et au Moyen-Orient. Il détient également des zoos et des parcs indoor.

Alba détient déjà 23% du groupe. GBL a fait son entrée dans le capital en 2017. Il était question alors d'un investissement de 208 millions d'euros pour une part de 15%. Actuellement, GBL contrôle 21,12%, a précisé le holding belge vendredi.