Economie

L'avionneur Boeing a annoncé mercredi une perte nette de 2,94 milliards de dollars au deuxième trimestre, la plus grosse de son histoire, en raison d'une charge de 5,6 milliards liée aux déboires du 737 MAX, son avion vedette cloué au sol depuis plus de quatre mois après deux accidents ayant fait 346 morts.

Le chiffre d'affaires a plongé de 35% à 15,75 milliards de dollars, en raison de la suspension des livraisons du 737 MAX.