Economie

Le site compte 104 employés

LIEGE L'entreprise de customisation de voitures de luxe Carat Duchatelet a annoncé, mardi à l'issue d'un conseil d'entreprise extraordinaire, la suppression de 34 emplois sur les 104 que compte l'entreprise. L'entreprise souligne que les "effets de la crise économique mondiale, qui a dévasté l'industrie automobile en Europe, ont commencé à affecter les activités de la société."

Les commandes des VIP et gouvernements pour les voitures de luxe ont fortement chuté. En 2010, dans le but de soutenir le site de Liège, le groupe Carat avait pris l'initiative de soutenir la société notamment en redistribuant la production d'autres sites du groupe vers Liège pour tenter de pallier la diminution des commandes pour véhicules de grand luxe.

En 2011, les mouvements politiques dans des pays d'Afrique et du Moyen Orient ont affecté les ventes dans ces régions importantes, générant des reports et des annulations de commandes, précise l'entreprise.

"En 2012, des modèles-phares de certains constructeurs ont, soit été supprimés, soit été renouvelés. Un changement de modèle entraîne une chute massive des ventes de l'ancien modèle dès lors que les clients préfèrent attendre l'introduction du nouveau modèle l'année suivante. Enfin, aujourd'hui, la société ne s'attend pas, dans l'immédiat, à de nouvelles commandes significatives", ajoute Carat Duchatelet dans un communiqué.

La direction mettra tout en oeuvre pour permettre le meilleur dialogue social possible en vue d'entamer une concertation efficace et constructive avec les représentants du personnel.

Carat Duchatelet a été fondée à Liège en 1968 et est spécialisée dans la customisation de voitures de luxe. La société est considérée comme un des spécialistes sur le plan mondial en matière de blindage de voitures de luxe et a fourni de telles voitures uniques à des personnalités et chefs d'Etat dans le monde entier.

Le groupe possède 7 sites dans le monde: Belgique, France, Mexique, Colombie, Venezuela, Brésil et Bahreïn. Le groupe emploie 1.000 personnes dans le monde.

© La Dernière Heure 2013